bargny Infos

La Ville de Bargny dans le web

Actualisation d’une doléance dont l’aboutissement est nébuleux, au nouveau maire de la commune de Bargny

| 0 Commentaires

lettre-ouverte-abou-seckA

Monsieur le maire de la commune de Bargny

Objet: Actualisation d’une doléance dont l’aboutissement est nébuleux.

Monsieur,
Après l’expression de mes salutations les plus respectueuses associées à mes félicitations et encouragements suite à votre sanctification au poste de maire de Bargny, permettez moi d’abord de me présenter: rassurez-vous je ne suis adepte de cette jeune opposition née au lendemain de votre sacre mais tout juste un Bargnois parmi tant d’autres accoté à un problème dont à la sortie de la délibération du conseil municipal attend de vous la flamme de l’espoir, le souffle du changement.
Je parle au nom d’une petite communauté encore inconnue du grand nombre dont la dénomination se lit difficilement sur mon adresse: Waxandè pour les anciens et Mousdalifa pour ceux qui aspirent à la modernité. Notre doléance porte sur l’électrification et le prolongement du réseau de distribution d’eaux dans cette localité, grief soulevé au temps du maire sortant Mr DIOUF. En effet ce quartier depuis son premier habitant en 2002 (èpopée des lions du Sénégal au mondial en Asie) sombre dans les ténèbres. A cela s’ajoutent les dépenses dispendieuses occasionnées journalièrement pour se procurer un bidon de cette liquide incolore et inodore. Je ne place pas notre problème au sommet des préoccupations de la cité du moment mais je requiers tout simplement pour les différentes familles qui y vivent les préludes indispensables d’une vie moderne et humaine.
L’opinion valse parce que le maire défait et son staff municipal nous ont certifié que les financements sont bouclés. Cependant l’arrivée d’un camion rempli de fils, de tuyaux(… ) demeure toujours un mirage.
Monsieur, si cette suspicion est avérée nous vous prions de ne pas oublier ce petit dossier posé sur votre nouveau bureau relatif à notre cas et de procéder presto à son exécution.
Je ne saurai terminer sans pour autant solliciter sous votre auspice une faveur.
Loin d’être égoïste et pingre, je veux juste à l’image d’une bonne partie de la population l’érection de ce fameux « canal » de Kipp en passant par Missirah jusqu’à la mer serpentant la rivière derrière Missirah Diamalaye et la cimetière de Ndaldaly. C’est vrai il s’agit d’un projet grandiose avec un budget conséquent mais tout de même nécessaire. Votre adjointe, Warè G. SECK à qui nous attestons notre sympathie est la mieux placée pour louanger ce canal.

Après des prières et souhaits rudement formulés pour vous et votre orchestre municipal face à ce défi du changement que vous incarnez, veuillez agréer la formulation de mes salutations les plus distinguées tout en espérant la réalisation de ma requête.

Cordialement…… L’intéressé : Ismaila GUEYE

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*