bargny Infos

La Ville de Bargny dans le web

Bargny Seck Gueye: Diapalanté Helping Hands offre des tables bancs aux élèves qui s’asseyaient à même le sol

| 0 Commentaires

ecole-seck-gueye-bargnyL’école élémentaire Seck Gueye de Bargny a reçu un important lot de tables bancs de la part de l’Association Diapalanté Helping hands. Un geste qui réconforte le directeur de l’école Bassirou Ndiaye qui, n’arrête pas de se battre pour la réhabilitation de cet établissement en état de délabrement avancé. Très souvent, Bassirou Ndiaye faisait des sorties médiatiques pour alerter la population sur les problèmes de l’école. « L’école Seck Gueye est confrontée à un problème criard de tables blancs. Si vous entrez dans les classes vous avez envie de pleurer ou bien même de mourir. La situation que nous avons ici est désolante pour une ville comme Bargny. Je crois que Seck Gueye qui fait partie des écoles les plus en vue au niveau du département, ne mérite pas ce traitement » soulignait-il.

Face aux donateurs, Bassirou Ndiaye a étalé toute sa joie. «C’est avec un boom au cœur qu’on a reçu ce lot de tables bancs, qui vient de Bargnois qui sont à l’extérieur. Quand des Bargnois prennent l’initiative pour améliorer les conditions de travail des enfants, nous ne pouvons que s’en féliciter » a laissé entendre le Directeur de l’école la plus délabrée à Bargny. « En faisant l’étude de terrain, l’ensemble des directeurs d’école et la majeure partie des enseignants m’ont orienté ici. A l’unanimité, ils disent que Seck Gueye est plus dans le besoin » a rappelé Libasse Ngom qui représente l’association à Bargny.

Selon Karim Niang représentant de l’association en Italie « l’école sera entièrement rénovée surtout avec l’appui des Bargnois de la diaspora. D’ailleurs une grosse partie de cette première tranche a été donnée par des Bargnois établis en Europe. Pour leur permettre d’apporter leur pierre à l’édifice, nous avons lancé une opération dénommée Bargny 2 problèmes, 2 solutions, qui a vu la participation de bon nombres d’émigrés» se réjouit Karim Niang venu visiter les travaux.

L’école Seck Gueye qui se sentait seul dans son combat de survie, avait déjà injecté prés de 350 000 f pour l’achat de zincs et la rénovation de 7 tableaux. Une première solution qui était loin de satisfaire les problèmes de l’établissement d’où la réitération de son SOS à l’endroit des bonnes volontés. « J’en profite pour lancer un appel aux mécènes surtout à ceux qui sont ici à Bargny, de venir appuyer les écoles, surtout en mobiliers. Quand je parle de mobiliers, il s’agit de tables, de bureaux, des armoires etc … pour le bénéfice des enfants de Bargny. Donc les populations doivent tout faire, pour venir en aide à ses écoles, surtout mon école Seck Gueye » lance le directeur.

Avec l’appui de l’association Diapalanté Helping Hands, certains élèves de l’école Seck Gueye qui s’asseyaient à même le sol, pourront très vite retrouver le sourire et apprendre dans de meilleures conditions.

Source : echos2rues.com

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*