bargny Infos

La Ville de Bargny dans le web

« Le décès de l’étudiant Bassirou Faye est du fait de la politique universitaire de Macky sall et Mary Teuw Niane »

| 0 Commentaires

Ces propos ont été tenus par Mandoye Beun Ndoye à la radio jokkoo FM de Rufisque lors du débat organisé après le discours télévisé du président Macky sall à la veille de la célébration de la cinquantième année de souveraineté internationale du Sénégal. Le jeune leader libéral bargnois et ancien président du R.E.B n’a pas du tout été tendre avec le régime en place. Il a pratiquement dominé Mr Ousseynou Diallo responsable A.P.R de kounoune bien qu’inspiré à défendre la politique de son mentor au pouvoir.
C’est à une véritable sortie au vitriol que Mandoye Beun Ndoye s’est adonné. Selon lui l’école sénégalaise va direct vers la dérive si le président Sall n’organise pas les conditions d’un dialogue sérieux pour une sortie de crise. Il compare la politique du président Sall à celle de l’Autriche et qu’il doit discuter avec les acteurs de l’enseignement au lieu de chercher à privatisé l’Université. En représentant il a dénoncé avec la dernière énergie l’augmentation des frais d’inscription à l’Université et l’élimination de la bourse de certains étudiants ce qui a été selon lui à l’origine de la mort de l’étudiant Bassirou Faye.
Abordant le volet économique Beun exhorte Macky Sall d’arrêter de gouverner le Sénégal avec des  »spots publicitaire » en exemple, l’autoroute  »ILLA TOUBA » et ces jeux de mots qui ne peuvent pas mener le Sénégal vers l’émergence tant chantée. Il juge de manque d’ambition de vouloir attendre 2035 pour voir le Sénégal décoller économiquement. Alors que dans ce pays tous les signaux sont au rouge et le front social bouillonne le régime en place s’adonne à une chasse aux sorcières pour décimer le P.D.S par peur de parti qu’il dit majoritaire dans l’échiquier politique du Sénégal. Selon toujours le jeune libéral la condamnation du candidat à la présidentielle 2017 c’est du cinéma et une instrumentalisation de la justice sénégalaise.
Alain Abdoulaye NDiour

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*