bargny Infos

La Ville de Bargny dans le web

Le lycée de Bargny. Nouveaux règlements : le proviseur met les points sur les i

| 0 Commentaires

proviseur-lycee-bargnyCette année académique 2014-2015 a coïncidé avec l’arrivée de M. SYLLA à la tête de l’administration du lycée de Bargny. Ce monsieur qui a une expérience assez remarquable, est rigoureux dans le travail. Une toute nouvelle manière de gérer basée sur les textes de la législation scolaire est mise sur pied. Monsieur a transmis le virus à toute l’équipe administrative qui ne badine plus sur la discipline et la ponctualité. Chez les élèves, ça a fait des malheureux qui ont du mal à suivre. Entretien.

 

Est-ce vous voulez bien vous présentez en nous parlant un peu de votre parcours ?

Monsieur Cheikh SYLLA, proviseur du lycée de Bargny. Quand je suis sorti de l’école normale supérieure avec le Certificat de l’Aptitude à l’Enseignement Secondaire (CAES), j’étais nommé professeur d’enseignement secondaire avant d’être orienté d’abord au lycée Malick SALL de Louga, ensuite j’ai servi au lycée de Gossas, au lycée Demba DIOP de Mbour c’est là-bas que j’ai été nommé proviseur. Ma première expérience je l’ai faite au lycée de Goudiri (Tambacounda) où j’ai fait trois ans avant d’aller au lycée de Diofior où j’ai fait deux ans, c’est après que je suis venu au lycée de Bargny cette année.

De nouvelles mesures ont été apportées dans la gestion du lycée. C’est ce que vous avez trouvé sur place qui ne vous charme pas ou seriez-vous un partisan de la révolution ? Qu’est-ce qui motive en fait cette manière de gérer.

Mais nous n’avons fait que nous appuyer sur les textes, c’est la législation scolaire que nous cherchons à appliquer au lycée de Bargny. Nous n’avons rien inventé, nous n’avons rien créé, nous ne faisons qu’appliquer les textes.

Y en a qui n’apprécient pas votre façon de faire, ils disent que vous leur en imposez beaucoup trop. Qu’est-ce que vous leur dites ?

Ça c’est leur point de vue, de toute façon comme je l’ai dit tantôt nous ne faisons qu’appliquer les textes. Pour ceux qui se plaignent de la rigueur, je crois que c’est normal parce que le changement n’arrange pas forcément tout le monde mais ça ne nous ébranle aucunement. Les normes doivent catégoriquement être respectées au niveau de l’établissement. Il faut aussi le dire il y a certains qui suivent au moment où d’autres se rebellent. L’heure de délivrance du billet d’entrée a froidement soulevé un tollé qui nous est parvenu mais vous savez, l’élève qui vient en retard n’a plus de droit et je pense qu’à leur niveau ils doivent tout faire pour venir à l’heure, c’est la ponctualité que nous essayons d’imposer ici au lycée. Le service au Sénégal commence à 8h si nous accordons quelques minutes de retard c’est pour simplement leur faire une faveur mais ce n’est pas un droit. Maintenant pour le billet que leur délivrons à 10h, c’était uniquement pour mettre la pression sur eux, toutefois nous sommes disposés à ramener la délivrance des billets d’entrée à 9h.

Le lycée de Bargny qui jusque-là ne connaissait que le FOSCO, vient d’élire un président dans le cadre du gouvernement scolaire. Quelles sont les raisons de cette innovation ?

Oui le FOSCO a atteint ses limites du point de vue organisation comme du point de vue fonctionnement ; et les acteurs de l’éducation ont fait ce constat c’est ce qui a permis de passer à une autre forme d’organisation appelée gouvernement scolaire. Une organisation beaucoup plus pertinente qui amène les élèves à être plus conscients de leur responsabilité et de les assumer de façon conséquente. Nous innovons en mettant en place le premier gouvernement scolaire au niveau du lycée Bargny. Avant ce fait nous avions déjà expliqué aux élèves les tenants et les aboutissants de cette organisation qu’ils ne désapprouvent pas. Ils ont élu comme président Amadou NDIAYE pour cette année académique 2014-2015. Il a prêté serment le lundi 12 janvier en marge de la cérémonie de levée des couleurs que nous tenons vraiment à organiser de façon régulière. Les ministères seront choisis en fonction des besoins de l’établissement autrement dit le lycée est confronté à un problème d’environnement donc il y aura un ministre qui sera chargé de ça.

L’année dernière, à l’image de tout le Sénégal, les résultats n’étaient pas fameux au niveau du lycée de Bargny. Que comptez-vous apporter dans le domaine pédagogique pour faire mieux cette année ?

Ces mesures, nous avons déjà commencé à les apporter parce que c’est un ensemble de mesures qui part de la discipline aux apprentissages. La discipline d’abord c’est la ponctualité et l’assiduité. C’est ce que nous instaurons depuis notre arrivée. Le respect des heures, le respect des délais, c’est extrêmement important, il faut installer le cadre d’abord. Et quand le cadre sera planté, nous allons vers l’organisation des enseignements et cette année nous avons redynamisé les cellules pédagogiques, elles ont rencontré l’administration à l’occasion des conseils d’enseignement qui ont été organisés dans le courant du mois de novembre. A partir de là, on a décidé de standardiser les sujets des devoirs au niveau de l’établissement. Par exemple : s’il y a un devoir d’anglais en seconde L, c’est toutes les secondes L qui le font avec la même épreuve. Ce qui permet de jauger avec les mêmes évaluations le niveau des élèves. Cette mesure est mise en application pour éviter que certains professeurs qui sont un peu plus généreux donnent des devoirs plus accessibles à leurs élèves ; ce qui peut nous amener à nous tromper dans le jugement. Certains vont être meilleurs parce que simplement ils ont des devoirs plus faciles. Pour ne pas faire cette erreur nous faisons faire aux élèves des devoirs communs en fonction de leurs classes. Après avoir appliqué cette méthode, on a fait des statistiques qui nous ont révélé les disparités qui existent dans beaucoup de classes sur les niveaux des élèves. Et à notre niveau, nous cherchons à les dissiper en demandant aux professeurs de faire le dispatching parce que les besoins ne sont pas les mêmes et qu’il faudrait prendre en charge chaque catégorie d’élèves dans la classe selon bien sûr leur niveau de connaissance. C’est dans ce sillage que la commission sociale a été mise sur pied pour prendre en charge les élèves en difficultés sociales.

Le lycée de Bargny est dans une zone inondable, ce qui fait qu’à chaque hivernage les herbes poussent de partout. Quelle solution proposez-vous pour désherber à jamais le lycée ?

Désherber à jamais, c’est couvrir le sol (rires). Si nous couvrons le sol, l’herbe ne poussera plus. Là, vous conviendrez avec que ça demande beaucoup de moyens, cependant c’est envisageable dans le futur. Je vais moi-même aller en contact avec les différents partenaires pour leur poser ce problème qui nous préoccupe. On pourra ensemble trouver des solutions en attendant de pouvoir accéder à d’autres moyens plus consistants nous permettant de régler définitivement cette situation.

La place qu’occupe l’informatique dans le monde actuel est très importante. Et le lycée de Bargny a eu la chance de bénéficier très tôt d’une salle informatique bien équipée, malheureusement les élèves n’en profitent pas. Pourquoi ?

C’est une réalité qui fait partie des mesures que nous avons prises pour améliorer l’activité pédagogique au niveau de l’établissement. Il y a même une commission chargée de la gestion de la salle informatique, elle définit un règlement intérieur et conçoit un programme d’activité qui indique les conditions d’utilisation et d’accès au niveau de la salle informatique. Et j’ai fortement recommandé aux enseignants d’augmenter la fréquentation en amenant les élèves à avoir plus de contact avec l’outil informatique. Nous sommes d’accord administrateurs comme professeurs que nous devons utiliser de façon rationnelle ce bijou que nous avons.

Quel conseil particulier placez-vous à l’endroit des élèves en guise de dernier mot ?

Je conseille aux élèves d’être disciplinés et d’être ardents au travail.

Par Mouhamadou BALDE

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*