bargny Infos

La Ville de Bargny dans le web

TRANCHE D’HISTOIRE : LA LUTTE CONTRE LES DAMELS / LA BATAILLE DE BARGNY

| 3 Commentaires

bargny-histoireLorsque le Damel Amary Ngoné Ndella se dirigea vers la Presqu’île, avec son armée, il s’arrêta dans les environs de Bargny, dans les champs de mil du lieu dit Pancûur .Les éclaireurs qu’il envoya du côté du village furent reconnus par des jeunes qui les molestèrent. Dés lors, les habitants de Bargny se préparèrent à la bataille. Aprés un premier assaut sans issue, le Damel fit mine de rentrer et se rendit à Kounoune .Là, il laissa entendre qu’il allait rendre une visite de courtoisie aux habitants de Bargny. On le crut sur parole et le laissa longer tranquillement la côte jusqu’à Bargny. La surprise fut totale. Les habitants de Bargny crurent longtemps après, qu’ils avaient été trahis par ceux de Kounoune qui ont laissé le passage libre à l’armée du Damel. Ils perdirent dans cette bataille plusieurs personnalités parmi lesquelles : Diaraf Baytir Ndoye, Amary Yayi Thioro, Bâdoli Seck Yayi Thioro , leur neveu Gueuli Ngom . Ce dernier avant de se rendre à la bataille aurait déclaré à ses femmes : « pleurez-moi, afin que j’assiste à mes funérailles avant de mourir ». Aprés ce premier assaut «  nocturne », les assaillants durent se retirer pour attendre que la lumière du jour revienne. Les habitants de Bargny mirent à profit ce moment pour appeler les voisins. A Yéne , le Chef de village Ngor Ndiaye organisa une colonne de secours, Khokhane Guèye fit la même chose à Niangal. Mais on ne manquera pas non plus d’appeler au secours les Raps(les génies protecteurs) et les kheureums (puissances magiques).L’intervention du Rap de Pancûur.Les fut décisive. On raconte qu’il se présenta sous forme d’une très belle fille qui fut poursuivie par une bonne partie de l’armée du Damel. Elle se jeta dans un lac, un essaim d’abeilles sortit de l’eau et décima les soldats du Damel. (Suite) LA BATAILLE DE PIKINE

3 Commentaires

  1. Le Lébou peut tout perdre sauf sa dignité .jom ,foula fayda ,kersa,diomb,ngor gno ko mom.

  2. Merci pour cette brillante incursion historique. Nous en redemandons!

Laisser un commentaire:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*